> Vous avez vu les actualités ?
> ...et les autres pensées ?

 


Mis en ligne le 24 avril 2009


Adrienne Bolland,
Pionnière de l'aviation

Née le 25 novembre 1895 à 7h du matin à Arcueil-Cachan (Val de Marne)
Décédée le 18 mars 1975 à Paris 16ème.

Le 1er avril 1921, Adrienne Bolland est la première aviatrice à franchir la Cordillère des Andes sur son Caudron G-3.

pensée du moment

 
 

«La gloire est ephemere, elle tient a peu de chose. Ce qu'il faut, c'est reussir. La vie ne vaut la peine que si l'on reussit quelque chose de valable.» Adrienne Bolland

 
 

Sagittaire ascendant Scorpion

Son thème astral montre clairement qu’elle aime les voyages difficiles. Par l’importante valorisation du Scorpion, plus les épreuves sont complexes et plus elle a de l’énergie et de l’habileté pour les surmonter.

Habile stratège aux nerfs d’acier, elle est une femme très indépendante. Elle aime faire ce qui ne s’est jamais fait et si possible dans un contexte spectaculaire. Ainsi, elle devient pilote d’essai pour le constructeur Caudron.

Adrienne, enfant terrible de l’aviation

Quand Caudron lui dit « Vous allez être la première femme à traverser la Manche ! »
Elle est toute excitée à l’idée de suivre la trace de Blériot.

 

Adrienne Bolland

 
 

Mais au moment de partir, elle apprend que ses copains aviateurs sont à Bruxelles... Alors au nom de l’amitié et aussi par esprit frondeur, elle décide sans rien dire à personne d’aller les retrouver en Belgique pour faire la fête avec l’argent de Caudron.

Ce dernier la croyant perdue en mer, lance des recherches toute la nuit dans la Manche.
Le lendemain, elle apprend cela par ses copains et le journal : « une aviatrice perdue dans la Manche ». Sans le sou (ce sera souvent le cas) pour rentrer à Paris, elle demande une « rallonge » à son patron. Quand Caudron envisage de refuser, elle menace de vendre l’avion.

212 loopings en 73 minutes!!

Optimiste, enthousiaste et très intuitive, elle relève de nombreux défis au cours de sa carrière et elle se montre pionnière dans les nombreux meetings aériens organisés pour gagner sa vie. En 1924, elle décroche le record mondial féminin de loopings.

 
 

Adrienne Bolland, traversée de la Cordillère des Andes

 

Irrévérencieuse Adrienne

Joueuse et provocatrice, lors d’un meeting officiel en 1920, elle se fait prêter le zinc de Caudron à son insu pour faire un tour. Cela se finit bien sauf un malheureux pieu qui vient déchirer le plan inférieur.

 
 

Au mécanicien désespéré, elle donne des consignes de réparations rapides pour permettre à son patron de rentrer sans danger.

Plus accaparée par la passion de voler que par les mondanités, lors du 1er tour de France aérien, elle rabroue vertement le ministre Laurent-Eynac, ce qui fait écrire dans la presse : « l’irrévérencieuse Mademoiselle Bolland ».

 
 

Voir sur le même thème: Pionniers de l'aviation, Mermoz,
Aviateurs de la 1ère guerre...

 
 

 

 

Janine Tissot