> Voir d'autres thèmes ou personnages

 

Jean Mermoz, pionnier de l'aviation

né le 9 décembre 1901 à 2 heures du matin à Aubenton dans l’Aisne

Sagittaire ascendant Balance

Jean Mermoz est l’homme des 53 tentatives de décollage avec son hydravion. Il a eu raison de persévérer puisque celle-là c’est la bonne !

 Jean Mermoz  
 

Marqué aussi par le Capricorne, il a une persévérance et un sang-froid à toute épreuve.
Il est pionnier de la ligne Rio-Santiago par dessus la Cordillère des Andes.

Le 12 mai 1930, il réalise en équipage, la première liaison postale aérienne directe Afrique-Amérique du Sud.

Par le Sagittaire, c’est un idéaliste

Que le courrier passe quoi qu’il arrive : c’est la mission qu’il se donne toujours et pour cela il prend tous les risques. Il dit : "Ce sont les échecs bien supportés qui donnent le droit de réussir".

Mermoz, véritable Prométhée des temps modernes

Mermoz est celui qui fait ce qui ne s’est jamais fait. Il sent qu’il a raison avant les autres. Ainsi, il ose l’aventure du vol de nuit avec des terrains d’atterrissages balisés par des bidons d’essence enflammée.

Devant la critique de son équipe pour ces risques insensés, il répond : “ Personne ne vous forcera, mais je continuerai”.

Indépendant et tenace, il aime trop sa liberté pour contraindre qui que ce soit.
En Amérique du Sud, il ose aussi franchir la cordillère des Andes pour relier Rio à Santiago.

L’amitié est une valeur sacrée pour Mermoz

Par exemple, il fera une équipe exceptionnelle avec son ami mécanicien Alexandre Collenot. Ils vont ensemble se sortir d’affaire après un atterrissage forcé dans la cordillère des Andes et des réparations de fortune, reprendre le vol dans des conditions invraisemblables.

Mermoz aventurier intrépide est l’explorateur des 4 éléments :

 
  Mermoz et son hydravion 

- le feu du désert saharien

- la terre impitoyable de la Cordillère des Andes

- le vent et les tempêtes aériennes

- l’eau de l’Atlantique Sud
où il disparaît le 7 décembre 1936.

 
        Janine Tissot